Que valent les talkies walkies Motorola ?


2867 vues
Que valent les talkies walkies Motorola ?

Avec Midland, BaoFeng et, à une moindre mesure, Decathlon (via sa sous-marque GeoNaute), Motorola est l'un des acteurs majeurs du marché des talkies walkies avec sa gamme TLKR Talkabout dédiée aux familles habitant de grandes résidences, aux aventuriers et baroudeurs en plein air, ainsi qu'à certains professionnels travaillant dans les chantiers, le bâtiment, l'événementiel, la logistique, la sécurité ou encore les écoles et universités.

Pour vous aider à y voir plus clair dans ce marché plutôt concurrentiel, nous avons réalisé pour vous des tests et des présentations de gamme des différentes marques de talkies walkies. Dans cet article, nous allons vous présenter le géant Motorola, avec un test de ses modèles les plus en vue.

Une brève histoire de Motorola

Le 25 septembre 1928, Paul V. Galvin et son frère Joseph ont constitué la société fondatrice de Motorola, la Galvin Manufacturing Corporation, à Chicago dans l'Illinois. Après l'introduction d'un autoradio au début des années 1930, la société a créé la marque Motorola. En 1979, elle a lancé le microprocesseur hybride 16/32 bits MC68000, qui a ensuite alimenté les premiers ordinateurs domestiques Apple Macintosh et Atari et Amiga. Ce fut la première innovation d'une longue série qui propulsera Motorola aux devants de la scène.

En 1983, l'entreprise américaine bouleverse le paysage de la communication en lançant le tout premier téléphone portable au monde. Le 4 janvier 2011, Motorola s'est séparée en deux sociétés indépendantes et cotées en bourse : Motorola Solutions et Motorola Mobility, afin de mieux délimiter le périmètre des différents laboratoires de R&D de la marque et mieux faire face à la concurrence. Le 19 février 2016, Motorola Solutions a annoncé qu'elle avait finalisé l'acquisition du britannique Airwave, le plus grand opérateur privé de réseau de sécurité publique au monde.

Motorola Mobility, qui fabrique des appareils mobiles cellulaires et des équipements de gestion vidéo par câble, a été racheté par Google pour 12,5 milliards de dollars en 2011. L'entreprise a ensuite été vendue à Lenovo en 2014 pour 2,5 milliards de dollars. Aujourd'hui, Motorola Solutions génère un chiffre d'affaires annuel d'environ 7,9 milliards de dollars et emploie quelque 17 000 personnes à travers le monde. Elle dispose de deux filiales : Airwave Solutions et Avigilon.

Elle fabrique des progiciels pour les centrales de commande, pour la cartographie et pour la surveillance par drone. Elle fabrique également des caméras corporelles sous la marque Watchguard Video et des équipements de surveillance de sécurité sous le nom « Avigilon ». Motorola Solutions a également acquis la marque de sécurité vidéo Pelco, basée en Californie, pour 110 millions de dollars. Avec cette acquisition, l'entreprise compte désormais un pool de trois marques spécialisées dans la sécurité vidéo et de l'analyse. Motorola propose également des radios bidirectionnelles, ou talkies walkies, et des systèmes radio publics pour les forces de l'ordre, les pompiers et autres intervenants. Elle produit enfin des appareils dits « Push to Talk LTE » sous La gamme LTE LEX (Android).

Motorola Solutions, l'héritier « télécom et sécurité » de Motorola

Motorola Solutions a commencé ses activités en tant que société indépendante ayant une personnalité juridique le 4 janvier 2011, sous le symbole NYSE MSI. C'est le successeur légal de l'ancien Motorola , Inc. (fondé en 1928). La transaction a été structurée de manière à ce que l'ancien Motorola change son nom pour Motorola Solutions et se sépare de Motorola Mobility en tant que société distincte. Motorola Solutions a conservé l'historique des cours des actions de l'ancien Motorola avant 2011, bien que le symbole boursier MOT de l'ancien Motorola ait été retiré.

La société conçoit, fabrique et vend des produits et services de communication à la sécurité publique et aux agences gouvernementales (application de la loi, pompiers, services médicaux d'urgence et sécurité) ainsi qu'à des entités privées, notamment dans les secteurs des mines, de l'énergie, de la production manufacturière, de l'hôtellerie, de la vente au détail, des transports et de la logistique.

Après la scission, Motorola Solutions comprenait l'ancienne division « Gouvernement et sécurité publique » de Motorola Inc, la division de gestion de la mobilité d'entreprise et le groupe d'infrastructure cellulaire. La société chinoise de télécommunications Huawei et Motorola Solutions ont réglé leurs différends en matière de propriété intellectuelle en juillet 2010. Plus tard, Motorola Solutions a vendu l'activité d'infrastructure cellulaire à Nokia Siemens Networks.

L'acquisition, initialement annoncée en juillet 2010, a été finalisée le 29 avril 2011 pour un montant de 975 millions de dollars en espèces. Dans le cadre de la transaction, environ 6 900 employés ont été transférés à Nokia Siemens Networks. Dans l'ancienne société mère de Motorola, il s'agissait de la deuxième division en termes de chiffre d'affaires.

Les tests des talkies walkies signés Motorola Solutions

Sans être spécialement les plus performants sur le critère de la portée de communication, les talkies walkies signés Motorola affichent un excellent compromis entre la solidité (avec des Indice de Protection élevés), le design, la performance, l'intuitivité des interfaces et le prix. On reste sur des radios bidirectionnelles robustes et durables qui assurent, en moyenne, une portée réelle (et non théorique) comprise entre 800 mètres et 1,5 kilomètre.

Pour vous aider à faire votre choix parmi les talkies walkies proposés par Motorola, nous avons testé pour vous les radios bidirectionnelles de la gamme Talkabout, qui fait les beaux jours de la division des talkies walkies de la marque américaine :

Marques Motorola